Les patchs et les gommes pour arrêter de fumer

Les patchs et les gommes pour arrêter de fumer

10 janvier 2019
« Comment agissent les différentes aides au sevrage tabagique ? », Nathan, 33 ans

 

Les substituts nicotiniques sont destinés à réduire l’envie compulsive de fumer en compensant l’absence de nicotine due à la privation de tabac et à prévenir ainsi les symptômes du sevrage (nervosité, fringales, insomnies). Tous reposent sur le même principe : la diffusion lente et régulière via la voie sanguine de doses plus ou moins importantes de nicotine. En maintenant un taux stable de nicotine dans le sang, ils pallient le syndrome de manque sans entretenir la pulsion à fumer. À mesure que leur dosage diminue, ils permettent de se libérer de la dépendance physique et aident à se déshabituer de la cigarette. En revanche, ils n’agissent pas sur la composante psychologique liée au geste de fumer, au sentiment de détente ou de convivialité associé à la cigarette et sur toutes les composantes du conditionnement comportemental.

 À lire aussi : Arrêt du tabac : plaisirs et bienfaits

 

Associer plusieurs formes de substitution

Les formes orales (comprimés à sucer, sublinguaux, les gommes à mâcher), le spray buccal et l’inhaleur délivrent de la nicotine au coup par coup, en fonction des besoins du moment. En revanche, les patchs délivrent de la nicotine de manière régulière sur 16 ou 24 heures. Le choix du dosage se fait en fonction du degré de dépendance initiale à la nicotine. Les fumeurs (très) fortement dépendants commencent par les dosages les plus forts. Mais les patchs ne suppriment pas les envies compulsives de fumer qui peuvent survenir au cours de la journée. Dans ce cas, il est recommandé de les associer à une forme orale. Cette prise ponctuelle de nicotine peut aider à résister à la tentation (craving). Le message prioritaire est d’informer les fumeurs qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter le tabac : les bienfaits du sevrage se font ressentir dès le premier jour, quels que soient l’âge, la consommation et l’ancienneté du fumeur.

  À lire aussi : Réussir votre arrêt du tabac

 

L’addiction à une drogue dure

Les principaux écueils au sevrage et l’impossibilité d’arrêter peuvent s’expliquer par un découragement après avoir tout essayé, par une insuffisance de compréhension de la part du médecin (manque d’empathie) ou parce que les traitements ne sont pas optimisés, suffisamment expliqués, ou bien suivis. L’une des principales craintes exprimées par le fumeur est la peur d’un arrêt total immédiat. Chez les fumeurs motivés, la réduction progressive peut être envisagée en cas d’échecs répétés avec des traitements mal adaptés qui sont souvent arrêtés trop tôt. Le remboursement par l’Assurance maladie des aides au sevrage (gommes et patchs) va concourir à améliorer le parcours du patient. Concernant la e-cigarette, les avis diffèrent : pour certains le vapotage peut aider le fumeur à arrêter de fumer et reste moins nocif que le tabac, pour d’autres, les vapoteurs abandonneraient plus difficilement la cigarette. Les conséquences négatives à long terme de la e-cigarette sur la santé demeurent inconnues. Deux médicaments sont réservés, sous surveillance médicale stricte, aux personnes en échec avec les substituts nicotiniques ou d’autres méthodes non pharmacologiques. Ces dernières regroupent les thérapies cognitives et comportementales qui visent à renforcer la motivation au changement, à susciter la décision d’arrêt et à prévenir la rechute. L’entretien motivationnel, l’hypnothérapie, l’acupuncture sont d’autres techniques qui diminueraient l’envie de fumer tout en renforçant la volonté d’arrêter.

 À lire aussi : Ôter les maux de la bouche

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

La vitamine du soleil

Compléments alimentaires

La vitamine du soleil

Un rôle majeur dans le maintien d’une bonne ossature

9 produits pour 3 gammes de soins 100 % bio

Visage

9 produits pour 3 gammes de soins 100 % bio

3 gammes au service de toutes les peaux

Les vampires psychiques, ces êtres toxiques

Développement personnel

Les vampires psychiques, ces êtres toxiques

Repérer, comprendre et se défendre

Se mettre au bouleau

Les bons aliments

Se mettre au bouleau

Se débarrasser des déchets présents dans l’organisme